Le Point Vétérinaire n° 428 du 01/04/2022

La reproduction en 10 étapes

Sylvie Chastant

NeoCare
ENV de Toulouse
23 chemin des Capelles
31300 Toulouse

Un suivi des chaleurs est indispensable pour programmer la saillie ou l’insémination au moment le plus adapté.

Chez la chienne, l’optimisation des chances de gestation, de la taille de la portée puis de la survie des nouveau-nés passe par un suivi des chaleurs, idéalement complété par un examen clinique plusieurs mois avant l’entrée en chaleur. Ce suivi est en particulier utile : – lorsque les chaleurs sont discrètes ou que la chienne est agressive vis-à-vis des mâles et n’accepte donc jamais le chevauchement ; – lorsque la saillie est payante et/ou lointaine ; – lorsqu’une insémination, y compris en semence fraîche, est envisagée, le vétérinaire engageant ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr