Le Point Vétérinaire n° 427 du 01/03/2022

LA CONSTIPATION CHEZ LE CHAT

Dossier

Tarek Bouzouraa

(dipl. ECVIM-CA)
Vetalpha
1305, route de Lozanne
ZA des Grandes Terres
69380 Dommartin

Lors de constipation chez le chat, la priorité est de traiter sa cause. Lorsqu’elle est inconnue, des mesures diététiques et environnementales sont mises en place, ainsi que diverses options thérapeutiques.

Résumé

Lorsque la cause d’une constipation chez un chat est identifiée, la prise en charge est spécifique. Les troubles métaboliques font l’objet d’une correction via un plan thérapeutique dédié. Les affections douloureuses pouvant expliquer la constipation justifient une analgésie adaptée et l’environnement doit être ajusté si necessaire afin de favoriser l’accès à la litière. Les traitements susceptibles de générer une dysmotilité et de causer la constipation sont suspendus ou substitués. Si l’origine de la constipation reste méconnue, un ajustement diététique est envisagé en priorité. Les suppositoires, les laxatifs et les agents prokinétiques peuvent également permettre d’améliorer la motilité. Cependant, en cas d’impaction et de mégacôlon, un lavement colorectal, voire une colectomie (sub) totale doivent être envisagés.

Summary

DIETARY AND MEDICAL MANAGEMENT OF CONSTIPATION IN CATS

Management of constipation can be specified when there is a known cause. An individualized therapeutic protocol is put in place to correct metabolic disorders. Appropriate analgesia is used for painful conditions that may explain the constipation and the environment is modified if necessary to allow access to the litter box. Medication that may cause dysmotility and constipation should be withheld or substituted. Dietary modification is considered as a priority if the cause of the constipation is not known. Suppositories, laxatives and prokinetic agents may also help to improve motility. However, in cases of impaction and megacolon, a colorectal enema or even a (sub) total colectomy should be considered.

Key words

CONSTIPATION, MEGACOLON, LAXATIVES, PROKINETICS, CAT
Une fois le mécanisme et la cause d’un épisode de constipation identifiés, le praticien peut agir sur plusieurs axes de prise en charge. Lorsque c’est possible, l’origine de la constipation doit être corrigée afin de réduire le risque de rechute et de dégradation conduisant au mégacôlon. 1. PRISE EN CHARGE SPÉCIFIQUE DES CAUSES DE CONSTIPATION Correction des troubles métaboliques En cas de néphropathie, de déshydratation, d’hypercalcémie ou d’hypokaliémie, les perfusions intraveineuses doivent être initiées afin de rétablir l’équilibre hydroélectrolytique. Ces perfusions intègrent la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr