Le Point Vétérinaire n° 427 du 01/03/2022

LA CONSTIPATION CHEZ LE CHAT

Dossier

Tarek Bouzouraa

(dipl. ECVIM-CA)
Vetalpha
1305, route de Lozanne
ZA des Grandes Terres
69380 Dommartin

Lorsque le vétérinaire constate une constipation chez un chat lors d’un examen clinique, il doit explorer la cause de cette affection au moyen d’examens complémentaires comme l’imagerie et les analyses sanguines.

Résumé

La constipation peut se manifester par des signes cliniques plus ou moins spécifiques chez le chat. Des signes généraux tels qu’un abattement, une prostration, une dysorexie ou une anorexie peuvent être rapportés par les propriétaires. Le ténesme fécal et la dyschésie sont des signes plus spécifiques, qui peuvent s’accompagner d’une inflammation, voire d’une souillure des marges anales. L’examen clinique général peut révéler un inconfort, parfois une douleur viscérale, une distension abdominale et une coprostase. L’anamnèse, l’examen nerveux et le bilan biologique permettent l’exploration des causes diététiques, nerveuses et métaboliques de dysmotilité. L’examen orthopédique permet de rechercher une douleur expliquant la rétention fécale. La radiographie abdominale sans préparation est l’outil diagnostique de choix d’une coprostase. Elle permet également d’évaluer les structures rachidiennes et pelviennes. L’échographie est d’un intérêt limité, mais d’autres procédures peuvent être utiles (scanner et coloscopie).

Summary

CLINICAL APPROACH TO CONSTIPATION IN CATS

Constipation can manifest itself by more or less specific clinical signs in cats. General signs such as lethargy, prostration, dysorexia or anorexia may be reported by owners. Faecal tenesmus and dyschezia are more specific signs, which may be accompanied by inflammation or even soiling of the anal margins. General clinical examination may reveal visceral discomfort or pain, abdominal distension and coprostasis. Dysmotility may be caused by dietary, nervous system and metabolic conditions and the medical history, nervous system examination and biological work-up are used to explore the origin of the dysmotility. Pain may result in faecal retention and an orthopaedic examination is important. A plain abdominal radiograph is the diagnostic tool of choice for coprostasis. It also allows evaluation of the spinal and pelvic structures. Ultrasound is of limited value but other procedures, such as CT scan and colonoscopy, may be useful.

Key words

CONSTIPATION, MEGACOLON, DYSCHEZIA, TENESMUS, CAT
La constipation chez le chat entraîne une morbidité conséquente et peut même conduire à une euthanasie lors d’une prise en charge inadaptée et d’une évolution vers une atteinte réfractaire à tous les soins. Le vétérinaire doit reconnaître la présentation clinique de cette affection, afin de réaliser les examens complémentaires adaptés, puis d’offrir une prise en charge précoce et performante. Cet article présente les données anamnestiques et épidémio-cliniques, ainsi que la démarche diagnostique lors de constipation chez le chat. 1. PHÉNOTYPIE ET APPROCHE ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr