Le Point Vétérinaire n° 425 du 01/01/2022

VACCINATION

Cas clinique

Jérôme Chantreau Jean-Yves Thiercy

SCP Chantreau-Thiercy
1, rue du Moulin
03370 Saint-Désiré
veto.st.d03@gmail.com

Outre des anomalies organiques spécifiques, l’exploration échographique de la cavité abdominale et de ses parois chez les ruminants permet de mettre en évidence des épanchements, des signes de péritonite ou des défauts pariétaux.

Résumé

Un cheptel naisseur de charolais a connu une épizootie, sur plusieurs années, de septicémies et de diarrhées chez des veaux de moins de 7 jours, avec une morbidité et une létalité très élevées, d’autant plus que la ou les souches d’Escherichia coli responsables étaient multirésistantes aux antibiotiques, voire totirésistantes pour l’une d’elles. Parallèlement à la maîtrise des conditions d’élevage, il a donc été proposé de vacciner les vaches avant le vêlage avec un autovaccin préparé à partir de ces deux souches. La première campagne de vaccination a montré le réel intérêt de cette mesure.

Summary

USE OF AN AUTOVACCINE DURING A SEPSIS EPISODE IN CHAROLAIS CATTLE

A Charolais breeder herd experienced, during several years, sepsis and diarrhea in calves under 7-days-old, with very high morbidity and lethality, especially since the strains of Escherichia coli responsible were multi-resistant to antibiotics. In parallel with the control of breeding conditions, it has therefore been proposed to vaccinate cows before calving with an autovaccine prepared with these two strains. The first vaccination campaign seems to show the real advantage of this measure.

Key words

CATTLE, SEPSI, NEONATOLOGY, AUTOVACCINE, VACCINE
Un élevage naisseur de charolais est confronté à des épisodes de sepsis chez les jeunes veaux. La présence d’entérobactéries multirésistantes a conduit à la mise en place d’un autovaccin, avec de bons résultats. Un élevage naisseur de charolais pratiquant la repousse de broutards, situé dans le nord-ouest du Bourbonnais (Allier), a subi une épizootie de sepsis associé ou non à une diarrhée, chez de jeunes veaux souvent âgés de moins de 1 semaine. La morbidité et la mortalité dues à cette ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr