Le Point Vétérinaire n° 425 du 01/01/2022

DERMATOLOGIE

Dossier

Charline Pressanti

Service de dermatologie INP-ENVT
23, chemin des Capelles
31000 Toulouse

Différents antiprurigineux existent pour traiter le prurit allergique du chien et du chat. Il est important de savoir les utiliser selon la situation clinique afin de soulager l’animal tout en limitant le risque d’effets indésirables.

Résumé

Les dermatoses allergiques sont fréquentes chez le chien et le chat. Quelle que soit la cause de l’allergie, ces dermatoses s’accompagnent d’une sensation de prurit parfois intense. Il est important de soulager les animaux affectés. Les molécules disponibles pour apaiser le prurit sont nombreuses et les situations cliniques variées. Afin d’aider le praticien à choisir la molécule la plus adaptée, cet article fait le point sur la prise en charge du prurit à court terme et sur celle au long cours. Seules quatre molécules sont abordées : les glucocorticoïdes, l’oclacitinib, le lokivetmab et la ciclosporine. La prise en charge aiguë du prurit peut être assurée grâce à des molécules à l’action rapide comme l’oclacitinib, le lokivetmab, ou les corticoïdes ; elle doit être distinguée de la prise en charge au long cours qui est réalisée en privilégiant des molécules présentant un minimum d’effets secondaires lorsqu’elles sont utilisées de manière prolongée. Chez le chat, le nombre de molécules disponibles est plus restreint et la prise en charge est complexe, car seules deux molécules disposent d’une autorisation de mise sur le marché : la ciclosporine et les corticoïdes.

Summary

CORRECT USE OF ANTIPRURITIC DRUGS IN DOGS AND CATS WITH ALLERGIC DERMATITIS

Allergic dermatitis is common in dogs and cats. Whatever the cause of this allergy, these dermatoses are accompanied by a sensation of pruritus that is sometimes intense. It is important to provide relief for these animals. There are numerous drugs available that can be used to soothe the pruritus and the clinical situations vary. The management of short-term pruritus and that of long-term pruritus is reviewed in the is article in order to help the practitioner choose the most suitable drug for the animal. The main four drugs are discussed: glucocorticoids, oclacitinib, lokivetmab and ciclosporin. Acute management of pruritus can be achieved with fast-acting drugs such as oclacitinib, lokivetmab, or corticosteroids. Drugs with minimal side effects when used for a prolonged period are preferred for long-term management. In cats, the number of available drugs is more limited, and management is complex because only the two agents, cyclosporine and corticosteroids, have a marketing authorization in this species.

Key words

ALLERGIC DERMATITIS, GLUCOCORTICOIDS, LOKIVETMAB, CICLOSPORIN, OCLACITINIB
Les dermatoses d’origine allergique sont fréquentes chez les carnivores domestiques. Qu’elles soient liées aux puces, à l’alimentation ou aux aéroallergènes, elles constituent un véritable challenge diagnostique et thérapeutique. La prise en charge médicale du prurit accompagnant ces dermatoses est essentielle. Lorsque celui-ci est intense, chronique, il est générateur d’inconfort pour l’animal et altère considérablement sa qualité de vie ainsi que celle de son propriétaire. Le choix du traitement le plus adapté repose sur un ensemble de critères tels que la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr