Le Point Vétérinaire n° 424 du 01/12/2021

Dossier

Il suffit parfois d’un examen clinique simple, comme un toucher rectal, pour mettre le doigt, au sens propre, sur une affection potentiellement grave et d’en estimer les conséquences. Dans ce contexte, les examens complémentaires ne sont destinés qu’à préciser l’ampleur de l’atteinte. C’est précisément le cas des hernies périnéales chez le chien. Dès lors, le seul traitement à envisager est chirurgical et son protocole est désormais bien établi. Les pages qui suivent exposent en détail la conduite à tenir, finalement assez ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr