Le Point Vétérinaire n° 424 du 01/12/2021

La consultation comportementale en 10 étapes

Caroline Gilbert*, Emmanuelle Titeux**


*ENV d’Alfort
7, avenue du Général de Gaulle
94700 Maisons-Alfort
**Cabinet Akeovet
53, rue Lemercier
75017 Paris
Service d’éthologie
ENV d’Alfort
7, avenue du Général de Gaulle
94700 Maisons-Alfort

Les motivations des chats à griffer et à mordre des personnes ou d’autres chats sont multiples, et il est nécessaire d’analyser les séquences comportementales afin de poser des hypothèses diagnostiques et proposer un traitement adapté.

Les agressions chez le chat font partie des principaux motifs de consultation des propriétaires de chats en médecine du comportement avec la malpropreté urinaire [10, 21]. À titre d’exemple, elles représentaient 47 % des motifs de consultation en référé à l’hôpital de médecine vétérinaire de Barcelone [1]. De plus, elles sont un motif fréquent d’abandon de chats en refuge par les propriétaires [1, 21]. Morsures et griffures de chat peuvent être interspécifiques, dirigées vers les membres de la maison ou des ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr