Le Point Vétérinaire n° 422 du 01/10/2021

CARDIOLOGIE

Médecine féline

François Serres

(DESV médecine interne, option cardiologie)
Oncovet
Avenue Paul Langevin
59650 Villeneuve d’Ascq

Une classification des cardiomyopathies félines a récemment été proposée. Elle catégorise les différentes affections cardiaques selon leur phénotype et leur fonctionnement, mais présente des limites.

Une chatte européenne à poil court, stérilisée et âgée de 12 ans, est reçue dans le cadre du suivi d’une cardiomyopathie hypertrophique, avec un épaississement initialement septal sous-aortique isolé. L’affection a été diagnostiquée huit ans auparavant, lors d’un dépistage systématique des apparentés, car l’un des chats de la même portée a présenté une cardiomyopathie hypertrophique rapidement évolutive, avec une insuffisance congestive et une thrombœmbolie aortique fatale survenue à l’âge de 3 ans. Depuis le diagnostic de la maladie, une hypertrophie ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr