Le Point Vétérinaire n° 422 du 01/10/2021

La consultation comportementale en 10 étapes

Emmanuelle Titeux*, Caroline Gilbert**, Claire Diederich***


*(dipl. ECAWBM behavioural medicine)
**Cabinet Akeovet
53, rue Lemercier
75017 Paris
Service d’éthologie
ENV d’Alfort
7, avenue du Général de Gaulle
94700 Maisons-Alfort
***(dipl. ECAWBM science, ethics and law)
****ENV d’Alfort
7, avenue du Général de Gaulle
94700 Maisons-Alfort
*****(dipl. ECAWBM science, ethics and law)
******Département de médecine vétérinaire
(Urvi-Narilis)
Faculté des sciences de l’université
de Namur
61, rue de Bruxelles
B-5000 Namur (Belgique)

Du fait de sa domestication singulière, Felis silvestris catus est resté proche de son ancêtre sauvage Felis silvestris lybica, à la fois dans son aspect morphologique, mais aussi pour l’ensemble de ses comportements.

La domestication d’une espèce animale peut être définie comme la sélection artificielle, au fur et à mesure des générations, d’individus adaptés à un environnement captif contrôlé par les humains [31]. Parmi les ressources fournies aux animaux domestiques, citons l’alimentation (choix, quantité, modalités de distribution). Par conséquent, le comportement alimentaire des espèces domestiquées se trouve influencé, voire modifié, par rapport à celui de l’espèce sauvage. Cependant, bien que domestiquée il y a environ 9 500 ans, l’espèce féline a subi une sélection ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr