Le Point Vétérinaire n° 421 du 01/09/2021

CANCÉROLOGIE PRATIQUE

Dossier

Léa Vazquez

ProvenceVet
275, rue Jean Dausset
84140 Avignon

Guérir d’un cancer devient de plus en plus une réalité. Avec les protocoles classiques, les technologies modernes désormais à la disposition des centres spécialisés vétérinaires le permettent, même si leur disponibilité n’est pas uniforme sur le territoire.

Résumé

Un traitement de radiothérapie à visée définitive est destiné à stériliser une tumeur localement, avant, après ou à la place de la chirurgie. Il est possible d’être parfaitement “curatif” en associant ce traitement à des thérapies systémiques afin d’obtenir une guérison dans certains cas. Cela concerne les tumeurs intracrâniennes, comme celles de l’hypophyse (jusqu’à 87 % de survie à deux ans), ou les méningiomes (jusqu’à vingt-trois mois de survie), les tumeurs nasales (traitement de choix en première intention), les tumeurs osseuses appendiculaires (jusqu’à 100 % de survie), les tumeurs orales non osseuses (contrôle proche de 90 %) et les sarcomes des tissus mous du chien.

Summary

INDICATIONS FOR DEFINITIVE RADIOTHERAPY

Definitive radiotherapy is used to sterilise a tumour locally, before, after or instead of surgery. It is possible for definitive radiotherapy to be “curative” when combined with systemic therapies in order to obtain a cure in certain cases. This applies to intracranial tumours, such as pituitary tumours (up to 87% survival at two years), or meningiomas (up to 23 months survival), nasal tumours (first-line treatment of choice), appendicular bone tumours (up to 100% survival), non-bone oral tumours (near 90% control) and canine soft tissue sarcomas.

Key words

RADIOTHERAPY, CANCER, DEFINITIVE TREATMENT, DOG, CAT
Selon la définition fournie dans le premier article de ce dossier, la radiothérapie consiste à utiliser d’un agent physique afin de détruire les cellules cancéreuses par un rayonnement ionisant [15]. Elle peut être administrée dans le but de stériliser localement la tumeur ou utilisée comme une modalité du traitement palliatif pour soulager les animaux atteints des manifestations cliniques dues au cancer. Cet article explore la première indication. Elle concerne désormais bien plus de types tumoraux que ceux classiquement admis et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr