Le Point Vétérinaire n° 421 du 01/09/2021

DERMATOLOGIE

Dermatologie

Valentin Poulain*, Pauline Panzuti**, Didier Pin***


*Clinique de la Thur
51, rue Humberger
68800 Thann
**Université de Lyon, VetAgro Sup
Unité Interactions cellules
environnement
1, avenue Bourgelat
69280 Marcy-l’Étoile

Le diagnostic précis de lésions cutanées est presque toujours un défipour le praticien, surtout lorsqu’elles constituent des affections pas encore totalement objectivées.

Résumé

Un chat bengal mâle âgé de 4 mois et une chatte bengal de 1 an et 4 mois présentent des squames, des érosions et des ulcérations de la truffe depuis leur adoption, respectivement un mois et un an auparavant. À la suite des examens complémentaires, incluant des calques cutanés et une biopsie de la truffe, une entité de type “dermatose ulcérative nasale du bengal” est diagnostiquée. Le traitement à base de tacrolimus permet, en quelques semaines, un contrôle satisfaisant des lésions de la truffe. L’arrêt du traitement entraîne une rechute rapide chez le chaton. La dermatose nasale ulcérative du chat de race bengal est une affection rarissime et incomplètement décrite. L’anamnèse et les commémoratifs, associés aux résultats des examens complémentaires (cytologie et histopathologie), sont des éléments essentiels pour le diagnostic. L’étiologie de cette dermatose reste inconnue. Cependant, son observation chez le bengal uniquement suggère une origine héréditaire. De plus, la réponse à des traitements immunomodulateurs, par voie générale ou topique, évoque une implication du système immunitaire, vraisemblablement innée.

Summary

TWO CASES OF “ULCERATIVE NASAL DERMATOSIS OF THE BENGAL CAT”

A 4-month-old male Bengal cat and a 1-year 4-month-old female Bengal cat presented with crusts, erosions, fissures, and ulcers of the nasal planum since their adoption, one month and one year ago respectively. Nasal ulcerative dermatosis of the Bengal cat was diagnosed following further investigation, including skin smears and nasal plane biopsies. Treatment with tacrolimus resulted in a satisfactory control of the lesions within a few weeks. There was a rapid relapse in the kitten after discontinuation of the treatment. Ulcerative nasal dermatosis of the Bengal cat is a very rare condition that is incompletely described. The medical history and the results of complementary cytological and histopathological examinations are essential elements for diagnosis. The aetiology of this dermatosis remains unknown. However, its observation in Bengal cats only suggests a hereditary origin. In addition, the response to immunomodulatory parenteral or topical treatments suggests an involvement of the immune system, that is probably innate.

Key words

NASAL DERMATOSIS, CUTANEOUS ULCERATIONS, IMMUNOMODULATOR, GENETIC, CAT
La “dermatose ulcérative nasale du chat bengal” est une entité rare, caractérisée par l’apparition d’érosions, d’ulcères et de squames sur le planum nasale des jeunes chats de race bengal, sans prédisposition liée au sexe. L’étiologie de cette présentation clinique demeure inconnue et sa réalité objective est encore discutée. Son observation chez les chats de race bengal uniquement suggère une origine héréditaire. La réponse à des traitements immunomodulateurs, par voie générale ou topique, évoque une implication du système immunitaire dans la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr