Le Point Vétérinaire n° 419 du 01/07/2021

CANCÉROLOGIE

Thérapeutique

Éric Vandaële*, Yassine Mallem**


*Auzalide, LegiVeille
Le Fougerais
44850 Saint-Mars-du-Désert
**Unité de pharmacologie et de toxicologie
Oniris
101, route de Gachet
44300 Nantes

Après l’injection intratumorale du tigilanol, la tumeur se nécrose généralement en sept jours en entraînant une plaie, gage d’efficacité, qui cicatrise en un à trois mois. Non cytotoxique, cette molécule est utilisable par tous les praticiens.

Développé par le laboratoire australien QBiotics, le tigilanol (Stelfonta®) est un anticancéreux original, à injecter par voie intratumorale. Il est autorisé depuis le 15 janvier 2020 en Europe et commercialisé par Virbac depuis l’automne 2020. Une seule injection intratumorale permet d’obtenir 75 % de guérisons complètes lors de mastocytomes cutanés ou sous-cutanés (sans métastase identifiée). Lorsqu’elle est nécessaire, une seconde injection permet d’augmenter ce taux jusqu’à 87 % (selon l’essai clinique pivot et comparatif incluant 123 chiens au total) [1, 2].ACCESSIBLE À TOUS ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr