Le Point Vétérinaire n° 419 du 01/07/2021

CONDUITE D’ÉLEVAGE

Article original

Céline Gaillard

Le Point Vétérinaire
11-15, quai de Dion-Bouton
92800 Puteaux

Le pâturage a été délaissé ces dernières années. Pourtant, les prairies pourraient permettre de répondre aux nouveaux enjeux de l’élevage.

Résumé

Dans les pays occidentaux, la surface allouée aux prairies tend à diminuer. Pourtant, dans un contexte économique, sociétal et climatique difficile, le recours au pâturage pourrait permettre à l’élevage, en particulier celui des bovins allaitants ou laitiers, d’améliorer son image et sa résilience, mais aussi ses coûts de production et la qualité de ses produits.

Summary

THE FUTURE OF PASTURE IN RUMINANT FARMING

The area allocated to pasture or grassland is tending to decrease in western societies. Nevertheless, the use of grassland in the current difficult economic, societal and climatic contexts could enable beef and dairy livestock farming to improve its image and resilience, as well as production costs and product quality.

Key words

PASTURE, CATTLE FARMING, CLASSIFICATION, COMPOSITION
Depuis plusieurs années, l’élevage traverse une crise d’acceptabilité. Sa mauvaise image est due à plusieurs points de cristallisation, focalisés sur son impact environnemental (gaz à effet de serre, déforestation, gestion des déchets), mais aussi en vertu de considérations éthiques et sanitaires (bien-être animal, conséquences sur la santé humaine d’une forte consommation de protéines animales). Pour toutes ces raisons, une diminution de la consommation de viande et de produits animaux est observée dans les sociétés occidentales. Ainsi, l’avenir de l’élevage est soumis ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr