Le Point Vétérinaire n° 419 du 01/07/2021

CHIRURGIE

Urologie

Chloé Touzet*, Véronique Livet**, Aurélie Bruwier***, Thibaut Cachon****


*CHV Frégis
43, avenue Aristide Briand
94110 Arcueil
**(Ipsav, dipl. ECVS3)
Lumbry Park Veterinary
Specialists
Selborne Road, Alton
GU343HL Hampshire
(Royaume-Uni)
***CHV Pommery
226, boulevard Pommery
51100 Reims
****(dipl. ECVS)
VetAgro Sup
Campus vétérinaire de Lyon
1, avenue Bourgelat
69280 Marcy-L’Étoile

Les urétérocèles sont des malformations de l’abouchement urétéro-vésical. Lorsqu’une subobstruction urétérale est décelée, la prise en charge chirurgicale doit intervenir rapidement. En l’absence d’altération de la fonction rénale, le pronostic est bon.

Résumé

L’urétérocèle, rare chez le chien et a priori congénitale, est responsable d’une subobstruction des voies urinaires hautes dont le degré est variable. Les manifestations cliniques peuvent être frustes et peu spécifiques. Lorsque l’obstruction est sévère, elle peut occasionner des dommages rénaux importants, d’où la nécessité d’un diagnostic et d’une prise en charge chirurgicale précoces pour lever l’obstruction.

Summary

MANAGEMENT OF A BILATERAL ORTHOTOPIC URETEROCELE IN A PUPPY

Ureteroceles are rare in dogs, of presumably congenital origin. They are responsible for various extents of upper urinary tract obstruction. The associated clinical signs may be scarce and unspecific. As severe obstruction may provoke severe kidney damage, an early diagnosis is essential to allow early obstruction withdrawal.

Key words

URETEROCELE, URETERAL OBSTRUCTION, HYDRONEPHROSIS, DOG, CONGENITAL
Les urétérocèles correspondent à une dilatation de la portion distale d’un ou des deux uretères dont l’origine, bien que non déterminée, est prioritairement congénitale. Les urétérocèles orthotopiques, caractérisées par des uretères présentant un abouchement trigonal avec une dilatation distale intravésicale, sont distinguées des urétérocèles ectopiques, associées à des uretères ectopiques. Elles peuvent être asymptomatiques ou à l’origine d’une subobstruction souvent responsable d’infections ascendantes du tractus urinaire. Lorsque l’obstruction est marquée, un hydro-uretère et une hydronéphrose sont présents, à l’origine de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr