Le Point Vétérinaire n° 419 du 01/07/2021

IMAGERIE MÉDICALE ET ENDOSCOPIE

Dossier

Mahéva Launay*, Clément Baudin-Tréhiou**, Laurent Blond***, Fanny Bernardin****, Antoine Dunié-Mérigot*****


*Centre hospitalier vétérinaire Languedocia
395, rue Maurice Béjart
34080 Montpellier
**(dipl. ECVDI)
***(dipl. ACVR)
Service d’imagerie médicale
****(dipl. Ecvim-CA)
Service de médecine interne
*****(dipl. ECVS)
Service de chirurgie

Une approche multimodale est indispensable pour détecter la présence d’un ou de plusieurs épillets chez un animal. Parfois, la suspicion est uniquement fondée sur la mise en évidence des signes indirects induits par ces corps étrangers.

Résumé

Les épillets ont un fort pouvoir de migration unidirectionnelle et peuvent être observés dans de multiples sites. L’imagerie est indispensable à la bonne prise en charge de l’animal et permet de choisir au mieux la technique de retrait à utiliser. Selon la localisation suspectée du corps étranger, différents examens peuvent être réalisés. Le scanner est privilégié lorsque le corps étranger provoque une rhinite ou quand une migration profonde, intrathoracique ou abdominale, est suspectée, avec ou sans sinus de drainage associé. L’endoscopie peut être pratiquée sur la base d’une suspicion clinique ou radiographique, où après un examen au scanner ayant permis la localisation et le dénombrement des corps étrangers. L’échographie est l’examen de choix pour visualiser avec précision le corps étranger et faciliter son retrait, même si son usage est limité par la localisation de celui-ci et le format de l’animal. Ainsi, une approche multimodale est recommandée afin d’optimiser la prise en charge de l’animal et de prévenir les récidives.

Summary

DIAGNOSTIC TOOLS FOR INHALED MIGRATING FOREIGN BODIES

Grass seeds or awns manifest strong unidirectional migration and can be present at multiple sites. Medical imaging is essential for the correct management of each case and indicates the technique of choice to be used for the removal of the foreign body. Different examinations can be performed, depending on the suspected location of the foreign body. A CT scan is preferred when the foreign body causes rhinitis or when deep, intra-thoracic or abdominal migration is suspected, with or without an associated drainage sinus. Endoscopy can be performed on the basis of clinical and/or radiographic suspicion or after foreign body location and count by CT examination. Ultrasonography is the examination of choice to accurately visualise a foreign body and facilitate its removal, but its use is limited by the location of the foreign body and the size of the animal. In conclusion, a multimodal approach is recommended to optimise the management of each case and prevent recurrence.

Key words

GRASS AWNS, VEGETABLE FOREIGN BODIES MIGRATION, MEDICAL IMAGING, ULTRASONOGRAPHY, RADIOGRAPHY, CT SCAN
Les épillets sont des corps étrangers d’origine végétale qui peuvent pénétrer dans l’organisme par diverses voies. Ils sont dotés d’un pouvoir de migration élevé qui, en raison de leur forme en pointe, se produit de façon unidirectionnelle (encadré). De ce fait, ils peuvent provoquer des dégâts considérables sur leur trajet et être à l’origine de signes cliniques variés, dans un contexte aigu ou chronique. L’imagerie médicale, avec en particulier l’échographie et le scanner, constitue un outil diagnostique essentiel pour leur ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr