Le Point Vétérinaire n° 419 du 01/07/2021

MÉDECINE INTERNE

Dossier

Paul Sériot*, Antoine Dunié-Mérigot**, Fanny Bernardin***


*Centre hospitalier vétérinaire Languedocia
395, rue Maurice Béjart
34080 Montpellier
**(dipl. ECVS)
Service de chirurgie
***(dipl. Ecvim-CA)
Service de médecine interne

Chez les animaux affectés, les signes cliniques sont divers et varient selon la localisation du corps étranger. Une prédominance des formes aiguës est observée à la fin du printemps et durant l’été, tandis que des abcès peuvent apparaître plusieurs semaines plus tard.

Résumé

Les épillets migrants se logent fréquemment dans de nombreuses cavités. Leur incidence est sujette à une certaine saisonnalité, bien que des lésions chroniques puissent apparaître. Ils longent les voies respiratoires et engendrent un vaste tableau lésionnel. Différents signes cliniques sont observés en lien avec la migration de ces corps étrangers et de l’infection associée. Les animaux sont présentés pour des manifestations cliniques aiguës et des signes d’appel comme des éternuements ou une toux, ou avec des signes généraux frustes et peu spécifiques. La gravité et l’intensité des signes cliniques varient également selon l’affection concomitante (pneumothorax, pyothorax, péritonite septique, etc.).

Summary

EPIDEMIOLOGY AND CLINICAL SIGNS OF GRASS AWN MIGRATION

Grass awn foreign bodies migrate and are frequently found in various body cavities. The incidence is usually seasonal, however chronic lesions may occur. In the respiratory system, the grass seed tracts along airways and gives rise to a broad lesional pattern. Various clinical signs are seen in association with the migration of these foreign bodies and the associated infection. Some animals may present with acute clinical signs such as sneezing or coughing, but in other animals the symptoms may be non-specific. The severity and intensity of clinical signs also vary according to the conditions present (pneumothorax, pyothorax, septic peritonitis, etc.).

Key words

GRASS AWNS, VEGETABLE FOREIGN BODIES MIGRATION, EPIDÉMIOLOGY, CLINICAL SIGNS
Les épillets sont des corps étrangers végétaux qui pénètrent au sein de l’organisme des animaux par divers points d’entrée. Ils peuvent migrer au sein d’une cavité (narines, oreilles, conjonctives, vagin, prépuce, etc.), s’accrocher dans un pelage, voire perforer la peau (épillets interdigités notamment). Ils continuent ensuite leur progression, provoquant sur leur passage diverses lésions et entraînant l’apparition de nombreux signes cliniques. Ce dossier aborde principalement le cas des épillets migrants inhalés qui suivent le trajet de l’arbre respiratoire.1. ÉPIDÉMIOLOGIE Les épillets, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr