Le Point Vétérinaire n° 419 du 01/07/2021

DERMATOLOGIE

Article de synthèse

Charline Pressanti

Service de dermatologie
INP-ENVT
23, chemin des Capelles
31000 Toulouse
charline.pressanti@envt.fr

Connaître les affections qui entraînent des gonflements, des ulcères, des atrophies et des changements de couleur des coussinets permet de cibler les hypothèses diagnostiques et de mettre en place des examens complémentaires adaptés.

Résumé

Les dermatoses des coussinets sont fréquentes chez les carnivores domestiques. Les lésions sont variées et souvent peu spécifiques. Afin de mieux reconnaître ces lésions et les affections qui leur sont associées, les patterns lésionnels sont présentés séparément. Après une première partie sur les dermatoses générant un épaississement et des fissurations des coussinets (1), cet article aborde les maladies ou dermatoses responsables d’un gonflement, d’une ulcération, d’une atrophie (finesse) ou d’un changement de couleur.

Summary

PAW PAD DERMATOSES IN DOGS AND CATS

Part 2: Swelling, cellular infiltration, ulceration and atrophy of the pads

Paw pad dermatoses are common in dogs and cats. The lesions affecting the pads are numerous and often unspecific. The lesion types or patterns are discussed over two articles so that the reader may be able to recognize the lesions and the associated diseases. The previous article dealt with dermatoses generating thickening and cracking of the pads. In this article, the diseases/dermatoses resulting in pad swelling, ulceration, atrophy (thinning) or colour change are discussed.

Key words

PADS, ULCERS, EROSIONS, SWELLING, ATROPHY, DEPIGMENTATION
Les coussinets peuvent être affectés par différents types de dermatoses et de maladies. Les lésions sont variées et plusieurs types lésionnels peuvent coexister sur un même coussinet. Certaines dermatoses génèrent un épaississement et des fissurations des coussinets(1). D’autres types lésionnels, et les affections qui y sont associées, provoquent des ulcérations (pertes de substance plus ou moins profondes), un gonflement ou un épaississement, une finesse ou une atrophie, et une modification de couleur. Cette classification n’est pas absolue, car plusieurs formes ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr