Le Point Vétérinaire n° 417 du 01/05/2021

ANATOMIE PATHOLOGIQUE

Dossier

Hanna Mila*, Chloé Guerard**, Sylvie Chastant-Maillard***, Isabelle Raymond-Letron****


*NeoCare, service reproduction
ENV de Toulouse
23, chemin des Capelles
31300 Toulouse
**(DES anatomie pathologique vétérinaire)
StromaLab
4 bis, avenue Hubert Curien
31100 Toulouse

L’autopsie d’un nouveau-né est un examen qui doit être réalisé avec rigueur et dans un ordre précis, car chaque étape est importante.

Résumé

ÉTAPES ESSENTIELLES

Étape 1. Préparation de l’autopsie : le matériel doit être préparé judicieusement et la procédure à suivre doit être connue.

Étape 2. Examen externe et écouvillonnage : ils sont à réaliser avant d’attacher le cadavre.

Étape 3. Observation des organes en place : elle suit directement l’ouverture des cavités thoracique et abdominale.

Étape 4. Prélèvement des organes pour identifier le ou les agents pathogènes responsables : le tissu à prélever est déterminé selon la suspicion clinique.

Étape 5. Observations des organes après éviscération : chaque organe doit être séparé et son volume, sa forme, sa consistance et sa couleur minutieusement observés.

Étape 6. Prélèvement des organes pour les analyses histologiques : le foie, le cœur, le poumon et le rein sont à prélever systématiquement chez un nouveau-né.

Étape 7. Prélèvement des fèces pour la coproscopie : il est principalement utile en cas de signes digestifs.

Étape 8. Bilan lésionnel de l’autopsie : seules les lésions significatives sont notées, sans prendre en compte les altérations post-mortem non lésionnelles du cadavre.

Étape 9. Conservation et/ou envoi des prélèvements : il est conseillé de réaliser le maximum de prélèvements sur le cadavre et de les conserver pour des analyses de manière séquentielle.

Summary

AUTOPSY OF A NEWBORN PUPPY

ESSENTIAL STEPS

Step 1. Preparation of the autopsy: the practitioner must prepare the material correctly and have knowledge of the procedure to be followed.

Step 2. External examination and sampling: this should be done before the body is tied for the autopsy.

Step 3. Observation of organs in situ: to be performed directly after opening the thoracic and abdominal cavities.

Step 4. Sampling of organs to identify the causative agents: the tissues to be sampled are determined according to the suspected disorders based on clinical signs.

Step 5. Observation of organs after evisceration: each organ should be separated and its volume, shape, consistency and colour noted.

Step 6. Removal of organs for histological analysis: the liver, heart, lung and kidney from a newborn puppy should be sampled routinely.

Step 7. Stool sampling for coproscopy: mainly in case of digestive signs.

Step 8. Post-mortem lesion assessment: note only significant lesions, non-lesional post-mortem changes should not be taken into account.

Step 9. Retention and/or dispatch of samples: it is advisable to take as many tissue samples as possible and to keep them for analysis in a sequential manner.

Key words

NEWBORN PUPPY, NEONATAL MORTALITY, POST-MORTEM EXAMINATION, BACTERIAL INFECTION
L’autopsie est un examen qui a pour objectif de déterminer les causes de la mort, lorsque c’est possible, par la mise en évidence des lésions macroscopiques des tissus et des organes. Elle permet également de réaliser des prélèvements pour des analyses complémentaires comme des examens histopathologiques, bactériologiques ou encore des recherches par polymerase chain reaction (PCR) sur des organes internes.ÉTAPE 1 : PRÉPARATION DE L’AUTOPSIE Pour réaliser une autopsie dans les meilleurs délais, le matériel stérile doit être disponible en permanence (encadré ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr