Le Point Vétérinaire n° 416 du 01/04/2021

SYNDROME OBSTRUCTIF RESPIRATOIRE DES BRACHYCÉPHALES

Dossier

Niels Gomez*, Antinéa Ceccaldi-Delorme**, Thomas Rousseau***, Olivier Gauthier****


*Service de chirurgie des animaux de compagnie
CHUV d’Oniris
101, route de Gachet
44300 Nantes

Certaines anomalies physiques constituent de véritables handicaps, potentiellement létaux. Lorsque la mode encourage ces défauts chez certaines races, il importe de les connaître dans les moindres détails.

Résumé

Les chiens de races brachycéphales possèdent des particularités anatomiques congénitales qui contribuent à l’installation d’un syndrome de détresse respiratoire. Ces anomalies congénitales (sténose des cavités nasales, conformation aberrante des cornets nasaux, macroglossie, élongation et épaississement du palais mou, hypoplasie laryngée et/ou trachéale) sont à l’origine de lésions secondaires comme l’œdème des muqueuses nasales, laryngées et trachéales, le collapsus laryngé ou trachéal, la pneumopathie, ainsi que de troubles digestifs. L’encombrement des cavités nasales (sténose des narines et malformation des cornets nasaux) est responsable de plus des trois quarts de la résistance au flux d’air sur l’ensemble du tractus respiratoire. L’élongation du palais mou et son épaississement sont observés chez plus des deux tiers des chiens atteints du syndrome obstructif respiratoire du brachycéphale (SORB). Par ailleurs, l’ensemble de ces anomalies contribuent à détériorer les capacités de thermorégulation.

Summary

ANATOMICAL AND PATHOPHYSIOLOGICAL PARTICULARITIES OF BRACHYCEPHALIC OBSTRUCTIVE AIRWAY SYNDROME

Brachycephalic breeds have congenital anatomical features that contribute to the development of respiratory distress syndrome. These congenital abnormalities (stenosis of the nasal cavities, aberrant conformation of the nasal turbinates, macroglossia, elongation and thickening of the soft palate, laryngeal and/or tracheal hypoplasia) are the cause of secondary lesions such as oedema of the nasal, laryngeal and tracheal mucous membranes, laryngeal or tracheal collapse, pneumopathy, and digestive disorders. Congestion of the nasal cavities (stenosis of the nostrils and malformation of the nasal turbinates) is responsible for more than three-quarters of the resistance to airflow over the entire respiratory tract. Elongation and thickening of the soft palate are seen in more than two thirds of dogs with brachycephalic obstructive airway syndrome (BOAS). All of these abnormalities also contribute to reduced thermoregulatory capacities.

Key words

BOAS, RESPIRATORY INSUFFICIENCY, STENOSIS, COLLAPSE
La sélection génétique d’une tête plus courte a conduit au développement de nombreuses anomalies anatomiques chez les chiens brachycéphales. Les difficultés respiratoires inhérentes à ces races sont liées à bien plus de déformations structurales que ce qui était suspecté il y a quelques années, tant au niveau des voies respiratoires supérieures qu’inférieures [24]. Ces anomalies congénitales ont entraîné un rétrécissement des voies respiratoires, modifiant ainsi la résistance au flux d’air lors de l’inspiration comme lors de l’expiration. Elles sont à l’origine ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK