Le Point Vétérinaire n° 415 du 01/03/2021

UROLOGIE CANINE ET FÉLINE

Dossier

Tarek Bouzouraa

(dipl. Ecvim-CA internal medicine)
Service de médecine interne
Clinique Armonia
37, rue Serge Mauroit
38090 Villefontaine

La mise en place d’une antibiothérapie raisonnée diffère selon le type d’infection urinaire diagnostiquée. Dans certains cas, une culture urinaire est recommandée

Résumé

Lors d’infection du tractus urinaire, une antibiothérapie raisonnée doit être instaurée, le plus souvent d’après les résultats d’un antibiogramme et en visant une rémission clinique. Les cystites sporadiques nécessitent désormais une antibiothérapie de courte durée qui peut être proposée en première intention, même en l’absence de culture urinaire lors du premier épisode. Les réinfections sont prises en charge de manière similaire aux cystites sporadiques et les possibles facteurs incriminés dans la récidive doivent être recherchés. Les rechutes ou persistances nécessiteront une antibiothérapie plus longue, bien que les durées indiquées soient désormais plus courtes qu’auparavant.

Summary

THERAPEUTIC MANAGEMENT OF CYSTITIS AND CASES OF SUBCLINICAL BACTERIURIA

In cases of urinary tract infection, rational antibiotic treatment, most often based on the results of antibiotic sensitivity testing, should be given to provide clinical remission. For sporadic cystitis, short-term antibiotic therapy is now recommended in the first instant for a primary episode, even in the absence of a urine culture. Reinfections are managed in a similar way to sporadic cystitis, with the possible factors involved in recurrence being investigated. Relapses or persistence infection will require longer antibiotic therapy, with the duration of treatment now being shorter than previously recommended.

Key words

CYSTITIS, BACTERIURIA, ANTIBIOTIC, URINE CULTURE
Pour chaque type d’infection du tractus urinaire, une attitude thérapeutique spécifique doit être adoptée [3, 18, 19, 22]. Des données récentes font état de nouveautés thérapeutiques lors de cystite sporadique. Elles remettent en cause la nécessité de systématiser la recherche d’une bactériurie subclinique et de recourir à une antibiothérapie pour son traitement [3, 18, 19, 22]. Cet article développe la prise en charge thérapeutique des cystites et des bactériuries subcliniques. Les mesures préventives à envisager lors d’infection du tractus urinaire ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr