Le Point Vétérinaire n° 415 du 01/03/2021

REPRODUCTION BOVINE

Article de synthèse

Lisa Resplendino

ENV de Toulouse
23, chemin des Capelles
31300 Toulouse

Le recours à des dispositifs intra-utérins, créés dans un but expérimental et déjà commercialisés en Amérique du Sud, présenterait des avantages en élevage bovin.

Résumé

Les dispositifs intra-utérins, très courants en gynécologie humaine, pourraient présenter des avantages en élevage bovin. De tels dispositifs, souvent expérimentaux, sont commercialisés en Amérique du Sud. Leur insertion dans les cornes utérines provoque leur distension, à l’origine de la modification de la durée du cycle. Après la description de ces DIU et de leur mode d’implantation et de retrait, cet article passe en revue les différentes applications possibles. Si leur action sur certains aspects de la production n’est pas clairement démontrée à ce jour, leur effet contraceptif pourrait permettre de faciliter la gestion des lots en élevage.

Summary

INTRAUTERINE DEVICES IN COWS

Intrauterine devices (IUDs) are commonly used in human gynaecology and may be beneficial in cattle breeding. These devices are marketed in South America and often used on a trial basis. Insertion of the device into the uterine horns causes distension, thus modifying the length of the oestrous cycle. A description, the implantation and the removal methods for IUDs are provided in this article as well as a review of the various possible applications. The action of IUDs on certain aspects of production has not been clearly demonstrated to date, however the contraceptive effect of IUDs may facilitate batch management on farms.

Key words

INTRAUTERINE DEVICE, OVARIECTOMY, FATTENING, LACTATION, COW, HEIFER
Les dispositifs intra-utérins (DIU), ou stérilets, sont de plus en plus utilisés en médecine humaine, car ils permettent une contraception durable, réversible et fiable. Même s’ils demeurent moins courants que la pilule contraceptive en France, le nombre de femmes qui y ont recours est en augmentation. Chez les animaux, l’utilisation des stérilets n’est pas habituelle, contrairement à d’autres méthodes de contraception. Chez la vache, l’usage de dispositifs intra-utérins permettrait l’obtention d’une contraception définitive, à l’instar de l’ovariectomie, en limitant les coûts et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr