Le Point Vétérinaire n° 415 du 01/03/2021

L’analyse biochimique en 10 étapes

Laetitia Jaillardon

LDHVet LabOniris
101, route de Gachet
44300 Nantes

Maladie inflammatoire chronique, l’obésité a des conséquences graves et irréversibles. Le rôle du praticien se joue avant tout dans le dépistage précoce et la sensibilisation du propriétaire.

Plus d’un tiers des chiens et des chats sont en surpoids, voire obèses, c’estàdire audessus de 30 % du poids idéal chez le chien et de 20 % chez le chat (photos 1a et 1b). Un simple déséquilibre entre les dépenses et les besoins énergétiques a longtemps expliqué l’augmentation de la masse grasse. La réalité est bien plus compliquée, la sévérité du surpoids résultant d’interactions complexes entre des facteurs génétiques, environnementaux et hormonaux. L’obésité est une maladie inflammatoire chronique, aux multiples déséquilibres hormonaux ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr