Le Point Vétérinaire n° 413 du 01/01/2021

MÉDECINE PRÉVENTIVE CANINE

Thérapeutique

Michel Pépin*, Yassine Mallem**


*Université de Lyon, VetAgro Sup
1, avenue Bourgelat
69280 Marcy-L’Étoile
**Unité de pharmacologie
et toxicologie
Oniris, site de La Chantrerie
101, route de Gachet
44300 Nantes

La panoplie des vaccins contre la toux de chenil, également appelée complexe des infections respiratoires canines (Circ), s’est récemment enrichie d’un vaccin dirigé contre Bordetella bronchiseptica administrable par voie orale.

La toux de chenil est une cause de morbidité importante, fréquemment contractée par les chiens de tout âge, même si les jeunes y sont plus sensibles. Les rassemblements canins (chenil, chasse, expositions, etc.) permettent une propagation rapide de la maladie. Si elle est bien définie sur le plan clinique, ses causes multiples et complexes justifient sa nouvelle appellation : complexe des infections respiratoires canines (Circ, ou canine infectious respiratory disease complex en anglais, CIRDC) [3]. UNE ÉTIOLOGIE COMPLEXE Dans une récente revue, dix ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr