Le Point Vétérinaire n° 413 du 01/01/2021

ÉLEVAGE LAITIER

Article original

Ellen Schmitt-Van de Leemput*, Ian Ohnstad**


*Vetformance
1, rue Pasteur
53700 Villaines-la-Juhel
**The Dairy Group
Royaume-Uni

L’analyse fonctionnelle de la traite est un élément essentiel de l’audit de la qualité du lait. Elle permet de vérifier le bon déroulement de la traite et, le cas échéant, de proposer des pistes d’amélioration.

Résumé

La traite des vaches laitières est le résultat de l’interaction entre la machine, le trayeur et les animaux. Une traite réussie doit être rapide, complète et sans douleur. Son bon déroulement est un élément clé de la qualité du lait et du bien-être animal. Le fonctionnement à sec de la machine à traire est vérifié annuellement via le contrôle Opti’Traite, en dehors de la traite. Les autres éléments, comme l’écoulement du lait, doivent être analysés pendant la traite, en présence des vaches et des trayeurs : il s’agit de l’analyse fonctionnelle. Cet article décrit les observations à effectuer et les résultats attendus.

Summary

FUNCTIONAL ANALYSIS OF MILKING IN THE MILK QUALITY AUDIT

Milking in dairy cows depends on the combination of the machine, the milker and the animals. Successful milking must be fast, complete and painless. The correct milking procedure is a key element of milk quality and animal welfare. The milking machine is checked annually as a dry run outwith milking using the Opti’Traite system. Other elements, such as milk flow, must be analysed during milking, in the presence of the cows and the milkers and is thus called the functional assessment. The observations to be recorded and the expected results are described in this article.

Key words

MILKING, FUNCTIONAL ANALYSIS, MILK EJECTION, MILKING ROBOT, MILK QUALITY
Les modalités de la traite des vaches laitières jouent un rôle important dans la qualité du lait et le bien-être des animaux. La définition d’une traite réussie n’est pas aisée, mais en règle générale, une traite rapide, complète et sans douleur est recherchée, afin d’obtenir un lait de bonne qualité et de respecter le bien-être animal [4, 8]. La réussite de la traite dépend de la qualité de l’interaction entre trois éléments : la machine, le trayeur et les vaches. Or ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr