Le Point Vétérinaire n° 409 du 01/09/2020

ÉLEVAGE BOVIN LAITIER

Thérapeutique

Lamia Briand*, Anne Relun**, Yassine Mallem***


*Unité de biotechnologies
et pathologie de la reproduction
Oniris, site de La Chantrerie
101, route de Gachet
44300 Nantes
**Unité de médecine des animaux d’élevage Inrae, Oniris, BioEpAR Oniris, site de La Chantrerie
***Unité de pharmacologie et toxicologie
Oniris, site de La Chantrerie

Les obturateurs intramammaires à base de bismuth permettent de réduire l’utilisation des antibiotiques et préviennent l’antibiorésistance. Cependant, le choix du traitement au tarissement doit tenir compte des risques potentiels.

Les obturateurs internes de trayon à base de sous-nitrate de bismuth sont prescrits en France depuis une vingtaine d’années, seuls ou en association avec des antibiotiques intramammaires, pour réduire le risque de nouvelles infections pendant la période sèche et de mammites cliniques en début de lactation [3, 13]. Le sous-nitrate de bismuth n’est pas absorbé par la mamelle, il forme un bouchon dans le trayon dans 83 % des quartiers traités, qui persiste pendant au moins cent jours. Il doit être ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK