Le point Vétérinaire n° 307 du 01/07/2010

PARASITOLOGIE DES RUMINANTS

Infos

QUESTION DE LECTEUR

La réduction d’efficacité d’un anthelminthique n’est pas toujours liée à une résistance des parasites.

Les principaux groupes d’anthelminthiques disponibles chez les ruminants sont les benzimidazoles, les lactones macrocycliques et le lévamisole. Leur utilisation fréquente dans le traitement des nématodoses gastro-intestinales a entraîné l’apparition de résistances à plusieurs d’entre eux, notamment chez les ovins et les caprins, mais aussi chez les bovins (tableau). La partie des nématodes qui se trouve sur les pâtures et dans les animaux non traités, donc non exposés aux anthelminthiques (ou non affectés par ces traitements) et non sélectionnés, est nommée refugia. ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"