Le point Vétérinaire n° 293 du 01/03/2009

Médicament vétérinaire en production bovine

Fiche technique

Caroline Guittré*, Catherine Cougé**, Célline Lorteau***, Christine Miras****, Jean-Claude Rouby*****


*Afssa-ANMV, BP 90203, 35302 Fougères Cedex, c.guittre@anmv.afssa.fr
**Afssa-ANMV, BP 90203, 35302 Fougères Cedex, c.guittre@anmv.afssa.fr
***Afssa-ANMV, BP 90203, 35302 Fougères Cedex, c.guittre@anmv.afssa.fr
****Afssa-ANMV, BP 90203, 35302 Fougères Cedex, c.guittre@anmv.afssa.fr
*****Afssa-ANMV, BP 90203, 35302 Fougères Cedex, c.guittre@anmv.afssa.fr

Des éléments du résumé des caractéristiques du produit ou encore de la Pharmacopée européenne éclairent l’efficacité attendue d’une vaccination respiratoire bovine.

Les affections respiratoires des bovins sont principalement dues à des agents pathogènes viraux : virus respiratoire syncytial bovin, herpèsvirus bovin de type 1 (responsable de la rhinotrachéite infectieuse bovine), virus parainfluenza 3 et adénovirus bovin. Le virus de la diarrhée virale bovine n’est pas directement pneumotrope, mais l’infection par celui-ci peut être associée à des troubles respiratoires. L’infection par ces virus est souvent accompagnée ou suivie d’infections bactériennes, notamment avec Mannheimia haemolytica (Pasteurella haemolytica) [1]. Plusieurs vaccins destinés à protéger les bovins ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK