Le point Vétérinaire n° 284 du 01/04/2008

COXIELLOSE EN ÉLEVAGE BOVIN LAITIER

Infos

question de lecteur

Alexandra Senkowski

GDS Grand Ouest
ENVN-INRA Unité bio-agression,
épidémiologie et analyse de risque
Atlanpôle la Chantrerie BP 40706
44307 Nantes cedex 3
senkowski@vet-nantes.fr

Une étude de grande envergure entend répondre à cette question et éclairer le choix d'un plan de maîtrise.

Coxiella burnetii est mise en cause dans près d'un tiers des avortements répétés en Bretagne. Avec la mise à disposition d'un vaccin composé d’antigènes corpusculaires purifiés de Coxiella burnetii en phase I (Coxevac® sous autorisation temporaire d'utilisation), l’arsenal médical pour maîtriser la fièvre Q en élevage s'est élargi. Des traitements associant vaccination et antibiothérapie sont couramment mis en œuvre et les antibiotiques (tétracyclines) restent largement utilisés. Cependant, la mise en œuvre des protocoles pratiqués n’est pas standardisée et leur efficacité ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"