Le point Vétérinaire n° 265 du 01/05/2006

NUTRITION ET SOINS INTENSIFS

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Céline Migianu, épouse Mélot

1, rue Montet
33640 Beautirant

La nutrition parentérale totale est parfois la seule solution pour couvrir les besoins nutritionnels des chiens et des chats hospitalisés.

La prise en compte des besoins alimentaires du chien et du chat n’est pas toujours satisfaisante au cours de l’hospitalisation. Or l’expérience en médecine humaine montre qu’un soutien nutritionnel peut réduire la morbidité et la mortalité, notamment lors de maladie inflammatoire de l’intestin ou de pancréatite.Indications et contre-indications La principale indication médicale de la nutrition parentérale est la mise au repos du tube digestif (pancréatite aiguë, par vovirose ou de maladies inflammatoires de l’intestin) [2, 9]. Elle est également intéressante chez ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"