Le point Vétérinaire n° 262 du 01/01/2006

ÉPILEPSIE ESSENTIELLE CHEZ LE CHIEN ET CHEZ LE CHAT

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Guillaume Derré

Clinique vétérinaire
35, avenue Patton
49000 Angers

De nouveaux antiépileptiques peuvent aider à contrôler l’épilepsie réfractaire. Il convient toutefois de réévaluer au préalable le diagnostic et le traitement initial.

L’épilepsie essentielle est l’une des maladies nerveuses les plus souvent rencontrées en clientèle canine. La décision d’instaurer un traitement dépend de la fréquence et de la gravité des crises, de l’angoisse générée par les convulsions et de la motivation des propriétaires de l’animal. Dans près de 25 % des cas, le phénobarbital, associé ou non au bromure, ne permet pas un contrôle efficace de la maladie, ou les effets secondaires induits par ces molécules ne sont pas bien tolérés par l’animal et ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"