Le point Vétérinaire n° 260 du 01/11/2005

CONDAMNÉS SUR TÉMOIGNAGES

Pratiquer

LÉGISLATION

Philippe Tartera

6, impasse Salinié, 31100 Toulouse

La chambre criminelle de la Cour de cassation a confirmé des condamnations prononcées en appel pour des administrations d’anabolisants à des veaux.

1. Les faits : Des hormones sous la paille Un enquête relative à des trafics d’anabolisants destinés à des veaux de boucherie, entre les années 1993 et 1995, a permis de recueillir les informations suivantes. MM. Pique et Repique étaient respectivement responsable des ventes et agent technico-commercial de la société d’intégration Lébovo. Un éleveur a reconnu que tous deux lui ont fourni une vingtaine de litres d’œstradiol. Il a reconnu avoir personnellement traité six mille veaux entre les années 1990 et 1995. Un autre ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"