Le point Vétérinaire n° 254 du 01/04/2005

AFFECTIONS NERVEUSES PÉRIPHÉRIQUES OU MUSCULAIRES

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Lors de dysfonctionnement neuromusculaire, l’électrodiagnostic définit la localisation et la gravité de la lésion. Il permet souvent un diagnostic et un pronostic.

L’électrodiagnostic consiste à enregistrer l’activité électrique des muscles, spontanée ou après stimulation nerveuse. Il contribue au diagnostic différentiel lors de suspicion de neuropathie périphérique, d’affection de la jonction neuromusculaire et de myopathie.Objectif : localiser et caractériser la lésion L’électrodiagnostic permet : - de dépister une affection neuromusculaire (nerf rachidien crânien, muscle ou jonction neuromusculaire) ; - de localiser la lésion nerveuse (atteinte nerveuse proximale ou distale) et d’en préciser la sévérité ; - de déterminer l’étendue des anomalies (membres antérieurs, postérieurs, larynx, sphincter anal, face) ; - de distinguer une atteinte nerveuse motrice d’une ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"