Le point Vétérinaire n° 236 du 01/06/2003

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE DU CHIEN

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Aymeric Deneuche

Service de chirurgie-ENVA
7, av. du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort

La coblation permet une désintégration moléculaire contrôlée des tissus mous non calcifiés.

Le terme de coblation provient de l’anglais “cool ablation”. Il s’agit d’un processus unique et breveté [1], qui utilise des radiofréquences bipolaires (0,1 à 10 MHz) pour obtenir une ablation rapide et précise des parties molles non calcifiées, tout en limitant les dommages thermiques sur les tissus adjacents [2]. Ce système permet également la rétraction tissulaire et l’hémostase.Un processus non thermique Contrairement à la plupart des autres techniques électrochirurgicales utilisant les radiofréquences, la coblation n’est pas un processus thermique (voir le TABLEAU ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"