Le point Vétérinaire n° 234 du 01/04/2003

COLLIERS ÉLECTRONIQUES ÉDUCATIFS CHEZ LE CHIEN

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Éric Sachot

Les colliers éducatifs ne remplacent pas l’éducation. Après six mois, ils peuvent surtout aider à corriger des comportements gênants (aboiements, fugue, etc.).

Le comportement des animaux familiers, et plus particulièrement celui du chien, peut constituer une préoccupation des propriétaires : querelles de voisinage pour aboiements excessifs, cas de séparation, voire d’abandon de chiens fugueurs. Ces comportements peuvent être liés à des prédispositions raciales, associées à un défaut d’éducation du chiot, puis du chien adulte. Cette éducation peut être facilitée par l’emploi de colliers adaptés.Trois objectifs L’utilisation des colliers électroniques répond à trois objectifs distincts : - faire cesser les aboiements, en particulier ceux jugés intempestifs ; - éduquer les chiots ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK