Le Point Vétérinaire n° 406 du 01/06/2020

MÉDECINE FÉLINE

Analyse d’article

Laetitia Lucarelli

Clinique vétérinaire VetHorizon
16 A, rue Jules Ferry
13220 Châteauneuf-lès-Martigues
laetitia.lucarelli@laposte.net

Le plus souvent, les chats présentés pour un épanchement pleural sont dans un état critique. L’identification des paramètres cliniques ou biologiques utiles pour préciser l’origine de l’épanchement permettrait d’administrer rapidement le traitement et d’établir le pronostic. CAUSES DE L’ÉPANCHEMENT Dans cette étude, les cardiopathies et les tumeurs sont les deux principales causes d’épanchement pleural recensées (35,3 % et 30,7 %, respectivement). Dans une précédente étude incluant 82 chats, les néoplasies (23 %), les pyothorax (18 %) et la péritonite infectieuse féline (PIF, 18 %) représentent les origines ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK