Le Point Vétérinaire n° 407 du 01/07/2020

NÉONATALOGIE

Dossier

Sylvie Chastant

(Dipl. ECAR)NeoCare
ENV de Toulouse
23, chemin des Capelles
31000 Toulouse
sylvie.chastant@envt.fr

La survie des nouveau-nés d’une portée dépend de leur alimentation lactée. Dans certains cas, la mère ne peut y subvenir et il est possible d’y remédier.

Résumé

→ Le défaut de production de lait chez les carnivores domestiques provient d’un déficit de synthèse ou d’une mauvaise expulsion et peut être fatal pour la portée. Il convient de s’assurer du bon état général de la mère, en traitant les affections intercurrentes le cas échéant, et de lui assurer une alimentation couvrant les besoins nutritionnels liés à la lactation. La synthèse et/ou la sécrétion de prolactine peut être stimulée médicalement, mais aussi par le contact avec les petits (le massage des mamelles, et éventuellement l’acupuncture). Le stress doit être pris en charge, notamment par l’administration de tranquillisants (comme l’acépromazine), de même que toute douleur. L’expulsion du lait peut être améliorée grâce à l’injection d’ocytocine. Le contact des nouveaunés avec leur mère est essentiel et un suivi de leur croissance permet d’objectiver l’efficacité des mesures mises en place. La prévention d’un tel déficit repose sur une alimentation spécifique dès la gestation, et sur un conditionnement adapté de la mère.

Summary

Milk production defect in bitches and queens

Milk production failure in dogs and cats is due to a lack of synthesis or poor expulsion and can be fatal for the litter. Strategies to increase the amount of milk available aim to increase production. It is important to ensure that the dam is in good general condition (any intercurrent conditions should be treated), and that she receives a ration that meets the nutritional requirements of lactation. The synthesis and/or secretion of prolactin can be stimulated medically, but also by acupuncture, contact with the young or physically (massages, etc.). Pain and stress must be managed, the latter possibly by the administration of tranquillizers such as acepromazine. Milk expulsion can be improved with injection of oxytocin. It is imperative that newborns remain in contact with the dam. The effectiveness of the measures implemented are objectively assessed by monitoring newborn growth. Milk production failure can also be compensated by the administration of a colostral substitute, followed by high quality industrial milk. Prevention of milk deficit is based on the provision of a specific diet during gestation and suitable management of the dam before parturition.

Key words

Suckling, lactation defect, pregnancy, prolactin, dog, cat
Un défaut de production de lait chez les femelles des carnivores domestiques est soit absolu (la mère produit une quantité de lait négligeable), soit relatif (la quantité de lait produite est simplement insuffisante au regard de la taille de la portée). Il peut s’agir d’un déficit de synthèse ou d’un défaut d’expulsion du lait. Le diagnostic est établi via l’observation du faible développement (épaisseur) du tissu mammaire, l’absence de lait à la mulsion et, surtout, en considérant les plaintes des ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK