Le Point Vétérinaire n° 407 du 01/07/2020

NÉONATALOGIE

Dossier

Amélie Mugnier*, Aurélien Grellet**, Hanna Mila***, Sylvie Chastant****


*NeoCare
ENV de Toulouse
23, chemin des Capelles
31000 Toulouse
**NeoCare
ENV de Toulouse
23, chemin des Capelles
31000 Toulouse
***NeoCare
ENV de Toulouse
23, chemin des Capelles
31000 Toulouse
****(Dipl. ECAR)
*****NeoCare
ENV de Toulouse
23, chemin des Capelles
31000 Toulouse
sylvie.chastant@envt.fr

La survie des nouveau-nés d’une portée est un enjeu essentiel pour les éleveurs. L’identification de paramètres permettant de la prévoir est un atout majeur.

Résumé

Une étude clinique, réalisée par le centre NeoCare de l’ENV de Toulouse, a cherché à identifier les facteurs de risque de mortalité néonatale chez le chiot, afin de vérifier l’impact du poids de naissance et de déterminer, pour différentes races, des valeurs seuils de ce poids en dessous desquelles le taux de mortalité néonatale augmenterait significativement. Les données collectées portent sur plus de 6 000 chiots, issus de 75 élevages. Entre la naissance et deux jours de vie, seuls deux des facteurs évalués ont eu une influence significative sur la mortalité : le poids de naissance et l’hétérogénéité des poids de naissance au sein de la portée. Des valeurs critiques ont été définies, permettant d’identifier les animaux présentant un risque accru de mortalité, de façon à pouvoir leur prodiguer des soins spécifiques. Chez les chiots à “risque élevé”, le taux de mortalité néonatale est de 61 %, au lieu de 11 % pour ceux à “risque modéré” et 4 % pour la catégorie à “risque faible”. Pour 12 races canines, des valeurs seuils de poids de naissance ont pu être déterminées, permettant de définir des catégories de risque de mortalité néonatale. Chez les chiots nés vivants, elle est de 9 % dans la population étudiée. Il convient de considérer chaque race spécifiquement, sans les regrouper par format. Peser les chiots à la naissance permet alors de repérer les individus les plus à risque de mortalité grâce aux seuils déterminés par race.

Summary

Use of birth weight to identify puppies at increased risk of neonatal mortality

The aim of a clinical study carried out by NeoCare at the Toulouse Veterinary School was to identify the risk factors for neonatal mortality in puppies. The impact of birth weight was verified and the threshold values of this weight, i.e. the values below which the neonatal mortality rate was significantly increased was determined for different breeds. The data was collected for more than 6,000 puppies from 75 breeders. Only two of the factors evaluated had a significant influence on mortality between birth and two days of life and these were birth weight and birth weight intra litter heterogeneity. Critical values to identify individuals at increased risk of mortality are defined in the article so that specific care can be provided. The neonatal mortality rate was 61 % for puppies in the high-risk category, compared to 11 % in the moderate-risk category and 4% in the low-risk category. Birth weight cut-off values were determined for 12 dog breeds and the neonatal mortality risk categories were defined. In live-born puppies, neonatal mortality was for puppies in the high-risk category, 9 % in the population studied. It is recommended to work specifically by breed without grouping them by format. Weighing puppies at birth therefore allows the identification of individuals at greatest risk of mortality using breed-specific thresholds.

Key words

Neonatal mortality, birth weight, puppy, intra litter heterogeneity
Chez le chiot, comme chez le porcelet ou l’enfant, un faible poids de naissance est un facteur de risque majeur de mortalité et de morbidité néonatales (c’est-à-dire au cours des 21 premiers jours de vie dans l’espèce canine) (photo 1) [1-3]. Chez le chien, la définition même d’un petit poids de naissance est rendue complexe par la grande variabilité staturale rencontrée dans cette espèce. 1 Étude clinique Objectifs Une étude épidémiologique à grande échelle a donc été menée avec deux objectifs : - identifier les facteurs ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK