Le Point Vétérinaire n° 407 du 01/07/2020

CORTICOTHÉRAPIE ET ANTIBIOTHÉRAPIE

Thérapeutique

Hervé Pouliquen*, Yassine Mallem**


*Unité de pharmacologie et toxicologie
Oniris, site de La Chantrerie
101, route de Gachet
44300 Nantes
**Auteur-coordinateur :

Les glucocorticoïdes peuvent avoir une place dans la prise en charge d’infections bactériennes sévères, mais leur utilisation dans le contexte d’infections virales est plus délicate, voire délétère.

En 1950, Philip Showalter Hench, Edward Calvin Kendal l et Tadeusz Reichstein sont lauréats du prix Nobel de médecine pour leurs découvertes sur les hormones du cortex des glandes surrénales. Ils ont notamment montré l’indication d’un extrait de glande surrénale comme traitement adjuvant aux antibiotiques de certaines infections. L’essor de la bithérapie associant glucocorticoïdes et antibiotiques est rapidement retombé, en raison de la crainte d’une diminution des défenses immunitaires [2]. Depuis une dizaine d’années, elle fait de nouveau l’actualité, sous ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK