Le Point Vétérinaire expert rural n° 406 du 01/06/2020

ANTIBIORÉSISTANCE

Article original

Delphine Urban*, Anne Chevance**, Gérard Moulin***


*Agence nationale du médicament
vétérinaire (ANMV-Anses)
14, rue Claude Bourgelat
35300 Fougères
delphine.urban@anses.fr

La mise en place des plans ÉcoAntibio a modifié les pratiques de prescription des antibiotiques en élevage. Il s’ensuit une réduction significative de leur usage et une tendance à la baisse de l’antibiorésistance.

Résumé

Les plans ÉcoAntibio visent une utilisation responsable, prudente et raisonnée des antibiotiques en médecine vétérinaire en France. L’objectif de réduction de 25 % des usages en cinq ans a été atteint au cours du premier plan. De forts changements dans les pratiques sont observés depuis 2011, avec notamment un recul de l’exposition par la voie orale et une forte diminution du recours aux antibiotiques d’importance critique. Des tendances à la baisse de l’antibiorésistance sont notées en parallèle pour toutes les espèces animales ces dernières années.

Summary

Impact of EcoAntibio plans on antibiotic use in rural practice

→ The aim of the EcoAntibio plans is responsible, prudent and reasoned use of antibiotics in veterinary medicine in France. The objective of reducing use by 25 % in five years was achieved during the first plan. Significant changes in practices have been observed since 2011, with a decrease in oral exposure and a sharp reduction in the use of critical antibiotics. Declining trends in antibiotic resistance have been noted in parallel in all animal species in recent years. These trends are linked to significant changes in antibiotic prescription practices. The EcoAntibio 2 plan, initiated in 2017, aims to continue the momentum and maintain these good results in the long term.

Key words

Public policy, veterinary medicines, antibiotics, antibiotic resistance, France
La lutte contre l’antibiorésistance est un défi majeur et mondial de santé publique. La perte d’efficacité des antibiotiques impacte la santé humaine, la santé animale et celle des écosystèmes, ces santés étant interconnectées et formant un tout. Dans le domaine de la santé animale, la France s’est engagée à relever ce défi par la mise en place de deux plans d’actions successifs baptisés ÉcoAntibio. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) est chargée de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK