Le point Vétérinaire Rural n° 404 du 01/04/2020

SÉCURITÉ DES ALIMENTS

Article original

Michel Federighi*, Pauline Kooh**, Laurent Guillier***, Frédérique Audiat-Perrin****, Myriam Merad*****


*Oniris, UMR 1014 Secalim Inra/Oniris
101, route de Gachet
44300 Nantes
**Anses, direction de l’évaluation des risques
14, rue Pierre et Marie Curie
94700 Maisons-Alfort
***Anses, direction de l’évaluation des risques
14, rue Pierre et Marie Curie
94700 Maisons-Alfort
****Anses, direction de l’évaluation des risques
14, rue Pierre et Marie Curie
94700 Maisons-Alfort
*****Université Paris-Dauphine
UMR Lamsade-CNRS
75016 Paris

Les connaissances sur les Mioa ont fait des progrès considérables. Des marges de progression existent néanmoins, concernant les approches multicritères et l’utilisation des grands jeux de données (big data).

Résumé

→ Les maladies infectieuses d’origine alimentaire (Mioa) représentent un fardeau sanitaire important dans tous les pays à travers le monde. Le cadre général des stratégies visant à réduire ce fardeau est connu, ainsi que les principaux acteurs de celles-ci. La surveillance épidémiologique et le développement des études d’attribution de sources montrent que, encore aujourd’hui, le principal vecteur de ces maladies reste les denrées alimentaires d’origine animale (Daoa). De nos jours, la connaissance de plus en plus fine des éléments qui concourent au transfert des dangers au véhicule alimentaire, au déclenchement de la maladie, ainsi que la multiplicité des acteurs tout au long de la chaîne alimentaire nécessitent l’utilisation d’approches d’aides à la décision multicritères et multiacteurs.

Summary

Food-borne infections : update on surveillance and perspectives

→ Foodborne infectious diseases represent a significant health burden in all countries around the world. The general framework of strategies to reduce this problem and the main elements involved are known. Actually, epidemiological surveillance and source attribution studies show that the main vector of these diseases remains food of animal origin. Today, there is increasingly detailed knowledge of the factors that contribute to the transfer of hazards to the food vehicle, to the onset of the disease, as well as the multiplicity of elements along the food chain, all of which necessitate the use multicriteria and multifactorial decision aids.

Key words

Foodborne outbreak, foodborne illness, surveillance, food.
Longtemps composante implicite de la qualité globale de l’alimentation, la sécurité microbiologique des aliments(1) est devenue une préoccupation croissante de l’ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire humaine, des productions primaires au consommateur final. Ce dernier, en particulier, à la suite de différentes crises sanitaires et/ou baignant dans la “culture de l’indignation” diffusée via les réseaux sociaux, revendique fortement en la matière, en vertu également du principe d’incorporation cher à Claude Fischler : « Je deviens ce que je mange. » Un aliment ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK