Pollution de l’air intérieur - Le Point Vétérinaire n° 403 du 01/03/2020
Le Point Vétérinaire n° 403 du 01/03/2020

PNEUMOLOGIE

Recherche

EN BREF

La pollution de l’air intérieur est un enjeu sanitaire émergent dans le cadre du concept “One Health”. Cette étude prospective examine la relation entre la qualité de cet air et les caractéristiques cliniques des maladies bronchiques et pulmonaires naturellement acquises chez le chien et le chat. Au total, 36 cas cliniques (20 chiens et 16 chats) sont analysés eu égard à la qualité de l’air de leurs micro-environnements domestiques (concentration moyenne de particules inférieures ou égales à 2,5 µm et composés organiques volatils). Une mauvaise qualité de l’air intérieur peut exacerber une affection respiratoire chez les animaux de compagnie. Elle ne doit pas être ignorée.

  • Lin CH et coll (Taïwan), Vet. Med. Sci. 2020, doi: 10.1002/vms3.231.

Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr