Le point Vétérinaire n° 401 du 01/12/2019

IMAGERIE SPÉCIALISÉE

Dossier

Nora Bouhsina*, Alexis Bertrand**, Marion Fusellier-Tesson***


*Service d’imagerie médicale
CHUV Oniris
44300 Nantes
**Clinique Benjamin-Franklin
38, rue du Danemark
56400 Brech/Auray
***Service d’imagerie médicale
CHUV Oniris
44300 Nantes

La double contrainte caractérisant les atteintes des cavités nasales d’une expression clinique protéiforme et d’une multiplicité des causes, impose le recours à des outils de diagnostic les plus efficaces possibles.

Résumé

→ La faible spécificité des signes cliniques lors d’une atteinte des cavités nasales nécessite le recours quasi systématique à des examens d’imagerie.

L’IRM permet une excellente exploration des tissus mous et de l’envahissement local grâce à son bon contraste tissulaire. Lors de rhinites non spécifiques (“non érosives” pour la plupart), les images d’IRM permettent d’objectiver une accumulation de fluide et de les distinguer d’une inflammation de la muqueuse. Pour les rhinites dues à des corps étrangers, ceux de très petite taille (moins de 3 mm) sont difficilement visualisables.

Cependant, il est possible de mettre en évidence un élément millimétrique bien délimité, avec sa réaction inflammatoire périphérique, ou encore la lyse focale des cornets nasaux. Les rhinites mycotiques sont objectivées par des images caractéristiques (lyse et effondrement des cornets nasaux, hyperplasie de la muqueuse, présence de granulomes fongiques dans les sinus, voire infiltration méningée).

Les néoplasies apparaissent comme des masses tissulaires plus ou moins étendues dont les marges sont difficiles à distinguer de la muqueuse nasale, avec une destruction de contiguïté des cornets nasaux et du septum. Une érosion de la lame criblée, une lyse osseuse paranasale et même une invasion des sinus et du nasopharynx peuvent également être visualisées, voire un envahissement méningé.

Summary

Exploration of the nasal cavities using MRI

→ The clinical signs observed in animals with nasal cavity disorders are generally nonspecific and systematic use of imaging tests is usually required to make a diagnosis. MRI provides excellent exploration of soft tissue and localised spread with good tissue contrast. It is possible to observe fluid accumulation and to distinguish this from inflammation of the mucosa using MRI in cases of non-specific rhinitis (mainly “non-erosive”). It is difficult to visualize very small size objects (less than 3 mm) in cases of rhinitis due to foreign bodies. However, it is possible to demonstrate a well-defined millimetric element, with a peripheral inflammatory reaction, or the focal lysis of nasal turbinates. Mycotic rhinitis presents as characteristic images including lysis and collapse of nasal turbinates, hyperplasia of the mucosa, presence of fungal granulomas in the sinuses, or even meningeal infiltration. Neoplasms appear as extensive tissue masses with margins that are difficult to distinguish from the nasal mucosa, with associated destruction of nasal turbinates and septum. Erosion of the cribriform plate, paranasal bone lysis, invasion of the sinuses and nasopharynx as well as meningeal spread can also be visualized.

Key words

MRI, nasal cavities, rhinitis, nasal tumour, dog, cat.
Les atteintes des cavités nasales sont fréquentes chez les carnivores domestiques. Elles se manifestent par divers signes cliniques tels qu’un jetage, une épistaxis ou des éternuements. Leurs origines sont nombreuses et le recours à des examens d’imagerie médicale est souvent indispensable pour mieux les caractériser. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est l’examen qui permet la meilleure exploration des tissus mous concernés par ces affections, surtout lors de tumeurs. 1 Intérêt et indications Grâce à sa disponibilité et à son faible coût, la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK