Le point Vétérinaire n° 399 du 01/10/2019

NEUROLOGIE PRATIQUE

Dossier

Laurent Cauzinille

Centre hospitalier vétérinaire Frégis
43, avenue Aristide-Briand
94110 Arcueil

Épilepsie rebelle, race prédisposée, animal réfractaire, traitement inadapté : les origines de la réapparition de crises convulsives chez un animal en rémission sont nombreuses.

Résumé

→ Un chien cane corso de 2 ans et demi présente des crises convulsives qui ont commencé par un épisode unique à l’âge de 1 an et 3 mois avant de récidiver par séries groupées 3 puis 4 mois plus tard, malgré un traitement au phénobarbital. Le jeune âge, la race, le type de crise et leur mode de survenue, ainsi que l’absence d’anomalie nerveuse, permettent d’émettre l’hypothèse d’une épilepsie idiopathique. Une analyse du plan thérapeutique initial révèle un sous-dosage du médicament prescrit. Une nouvelle posologie de 5 mg/kg par jour est donc proposée, avec du lévétiracétam durant 3 à 4 jours afin de potentialiser le traitement et de minimiser le nombre et les jours de crises durant la période d’instabilité.

Le but de la prise en charge thérapeutique d’une épilepsie idiopathique est de contrôler les crises. Si le choix du phénobarbital en première intention est tout à fait approprié, il est ondamental de ne pas le sous-doser. Un contrôle sanguin après 2 semaines de traitement permet de vérifier que le minimum de la fourchette thérapeutique est atteint. Le cas échéant, une augmentation de la dose est à prévoir, même lors de contrôle des crises.

Summary

Epilepsy in a cane corso: finding the best treatment

→ A 2-and-a-half-year-old cane corso dog presented for seizures that began with a single episode at the age of 1 year and 3 months followed by a recurring series of grouped seizures 3 then 4 months later, despite phenobarbital treatment. Idiopathic epilepsy was suspected based on the young age of the animal, the breed, the type of fits and their mode of occurrence, as well as the absence of any nervous system anomaly. An analysis of the initial therapeutic plan revealed an underdosage of the prescribed drug. A new dosage of 5 mg/kg per day was therefore proposed, with levetiracetam for 3 to 4 days in order to potentiate the treatment and to minimize the number and days of seizures during the period of instability.

The goal of therapeutic management of idiopathic epilepsy is to control seizures. The choice of phenobarbital as first-line treatment is entirely appropriate; however, it is imperative that the correct dose is administered. It is possible to check that the minimum therapeutic range is reached by measurement of blood-phenobarbital concentration 2 weeks after instigation of treatment. An increase in the dose may be necessary, even when the seizures are under control.

Key words

Idiopathic epilepsy, cane corso, therapeutic managment.
Le traitement des crises convulsives groupées, forme sous laquelle peut s’exprimer l’épilepsie essentielle chez certaines races, est un défi thérapeutique pour le clinicien et une épreuve émotionnelle pour le propriétaire. Il existe un consensus validé en épileptologie vétérinaire, proposé aux praticiens, qui permet de faciliter la prise en charge de cette affection [1]. Les recommandations d’installation précoce d’un traitement antiépileptique au bon dosage méritent d’être suivies au plus près afin d’éviter certaines erreurs préjudiciables à l’animal et d’obtenir un contrôle ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK