Le point Vétérinaire n° 398 du 01/09/2019

PATHOLOGIE CARDIAQUE ET RESPIRATOIRE

Dossier

François Serres

DESV médecine interne,
option cardiologie
Oncovet
Avenue Paul Langevin
59650 Villeneuve-d’Ascq

Reconnaître cliniquement les différentes formes de dyspnée est essentiel pour établir un diagnostic rapide puis un traitement précoce.

Résumé

→ L’identification d’une dyspnée, souvent évidente pour le propriétaire, nécessite une prise en charge immédiate par le praticien ainsi qu’un examen rigoureux afin d’en déterminer l’origine. D’un point de vue clinique, quatre ormes de dyspnée sont distinguées : inspiratoire, expiratoire, mixte et restrictive.

Ces distinctions sémiologiques permettent une estimation rapide de l’origine du trouble respiratoire, c’est-à-dire respectivement : les voies respiratoires extrathoraciques, intrathoraciques, le parenchyme pulmonaire et l’espace pleural. Si localiser la dyspnée ne renseigne généralement pas sur sa cause, cela guide le choix de l’examen complémentaire le plus approprié. Ce dernier dépend de l’affection suspectée, du matériel à disposition et de l’état clinique de l’animal.

Summary

Origin and management of dyspnoea in general practice

→ Dyspnoea in an animal is often obvious for the owner and requires immediate management as well as a thorough examination by the practitioner so that origin of the condition may be identified. There are four distinct clinical forms of dyspnoea: inspiratory, expiratory, mixed and restrictive. A rapid assessment of the origin of the respiratory disorder can be ascertained based on these semiological distinctions, that is to say, respectively, the extrathoracic airways, the intrathoracic airways, the pulmonary parenchyma and the pleural space. Knowledge of the site of origin of the dyspnoea usually does not provide information on the cause of the condition but provides guidance on the choice of the most appropriate complementary examinations. The latter is dependent on the suspected disease, available equipment, and the clinical condition of the animal.

Key words

Dyspnoea, inspiratory, expiratory, mixed, echocardiography.
Les interactions entre le système circulatoire et l’appareil respiratoire sont multiples. Le cœur doit assurer la distribution du sang dans deux circuits interdépendants dont les conditions de fonctionnement sont très différentes. Le système respiratoire assure en permanence le maintien du métabolisme aérobie, en adaptant la perfusion vasculaire à la ventilation alvéolaire. Ces systèmes circulatoire et respiratoire restent fragiles et l’ensemble du métabolisme peut être bouleversé lors de dysfonctionnement cardiaque ou pulmonaire primitif. En cas de décompensation brutale du système cardiorespiratoire, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"