Le point Vétérinaire n° 398 du 01/09/2019

CARDIOLOGIE

Dossier

François Serres

DESV médecine interne,
option cardiologie
Oncovet
Avenue Paul-Langevin
59650 Villeneuve-d’Ascq

La première étape d’une échocardiographie est l’évaluation en mode bidimensionnel de la morphologie cardiaque. Elle est facilement accessible et permet de savoir précocement si la dyspnée observée résulte d’un trouble cardiaque ou non.

Résumé

→ La réalisation d’échographiques thoraciques ou d’échocardiographies chez des animaux dyspnéiques présentés en urgence est souvent possible grâce à la disponibilité croissante d’appareils échographiques de qualité. Si un examen écho-

Doppler complet doit, dans l’idéal, être réalisé face à un animal cardiopathe, une évaluation partielle échographique de première intention peut être intéressante. Elle permet de confirmer, ou d’exclure, l’origine cardiaque des symptômes et d’orienter précocement la démarche diagnostique et thérapeutique. La mesure du rapport atrium gauche/aorte peut être réalisée rapidement et permettre, a minima, d’exclure une origine cardiaque en l’absence de dilatation.

Summary

Echocardiography and thoracic ultrasonography for the exploration of acute dyspnoea

→ Quality ultrasound machines are increasingly available in general practice and it is often possible to provide thoracic ultrasonography or echocardiography examination for dyspnoeic animals presented as an emergency. Ideally a complete Doppler ultrasound examination should be performed on a cardiopathic animal. However, in the first instant, a partial ultrasonographic evaluation may be of value to confirm, or exclude, a cardiac origin for the animal’s symptoms, and provide early guidance on the diagnostic and therapeutic approach. The measurement of the left atrial aortic ratio can be performed quickly and at least permits exclusion of cardiac origin in the absence of dilatation.

Key words

Echocardiography, left atrial aortic ratio, dyspnoea, Doppler.
L’examen échographique ne constitue qu’une étape de l’évaluation d’un chien ou d’un chat qui présente une dyspnée. Si un examen écho-Doppler complet doit, dans l’idéal, être réalisé face à un animal cardiopathe, une évaluation partielle échographique permet de confirmer, ou d’exclure, l’origine cardiaque des symptômes et d’orienter précocement la démarche diagnostique et thérapeutique 1 Étapes de l’échocardiographieUn examen échocardiographique comprend théoriquement trois étapes : – un examen en mode bidimensionnel (2D) de la morphologie cardiaque ; – la réalisation de mesures des cavités cardiaques, faisant appel aux ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"