Le point Vétérinaire n° 397 du 01/07/2019

CHIRURGIE

Recherche

EN BREF

L’ovariohystérectomie (OVH) est privilégiée en Amérique du Nord, tandis que les Européens plébiscitent l’ovariectomie (OVE) pour sa petite incision et le risque moindre de complications postopératoires lié à l’absence de manipulation de l’utérus. Des chirurgiens vétérinaires ont évalué la douleur (suivi de paramètres physiologiques pendant 24 heures et 4 grilles multiparamétriques) et le taux de complications postopératoires (10 jours) entre 2 groupes de 10 chattes. Aucune différence significative du score « douleur » n’est démontrée (2 OVH ont nécessité un bolus analgésique ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK