Le point Vétérinaire n° 396 du 01/06/2019

Dossier

En raison de ses différentes fonctions, le rein peut devenir la cible d’une toxicité médicamenteuse. Connaître la physiopathologie de cet organe complexe et précieux est ainsi utile. Des médicaments sont potentiellement “néphrotoxiques” lorsque certaines conditions sont associées. Plusieurs concernent l’animal : état initial de ses reins, âge, comorbidité et état d’hydratation ; d’autres le traitement : durée, association de molécules, etc. Anticiper une potentielle néphrotoxicité, dans un contexte où elle est prévisible, permet au praticien d’ajuster le traitement et d’apporter un suivi personnalisé. Les ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"