Le point Vétérinaire n° 393 du 01/03/2019

INFECTIOLOGIE

Recherche

EN BREF

Une équipe américaine s’est penchée sur les facteurs de risque de cultures positives des urines chez des chats bénéficiant d’un pontage urétéral sous-cutané (système de dérivation de l’uretère) et de stent urétéral. Ces dispositifs sont utilisés dans la gestion des obstructions urétérales. En phase postopératoire, la survenue de cultures positives des urines était similaire aux résultats des précédentes études. Les cultures d’urine étaient positives chez 25 % des animaux avant leur sortie. La bactériurie subclinique était moins courante que l’infection du ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"