Le point Vétérinaire Rural n° 392 du 01/01/2019

MÉDECINE INTERNE

Cas clinique

Pierre Sauvage*, Jean-Louis Roque**, Pierre-Michel François***, Christophe Roy****, Alexis Ferrières*****, Nicolas Herman******


*Clinique vétérinaire des Mazets
15400 Riom-ès-Montagnes
**Clinique vétérinaire des Mazets
15400 Riom-ès-Montagnes
***Clinique vétérinaire des Mazets
15400 Riom-ès-Montagnes
****Clinique vétérinaire des Mazets
15400 Riom-ès-Montagnes
*****Clinique vétérinaire des Mazets
15400 Riom-ès-Montagnes
******Commission vaches allaitantes de la SNGTV
École nationale vétérinaire de Toulouse,
pathologie des ruminants

Deux affections concomitantes, sans lien apparent, ont été diagnostiquées chez une génisse à la mise à l’herbe.

Résumé

→ Des symptômes évocateurs d’une myopathie d’origine nutritionnelle (faiblesse musculaire et dyspnée) dans un contexte épidémiologique caractéristique (sevrage récent, animal au pâturage, sols pauvres en sélénium) ont fait suspecter cette affection chez une génisse de race salers de 9 mois.

Dans un même temps et sans lien apparent, un lymphome juvénile a également été envisagé après la découverte fortuite d’une polyadénomégalie. Des examens biochimique et hématologique, du vivant de l’animal, puis histopathologique ont renforcé la suspicion de myopathie et confirmé l’hypothèse de lymphome juvénile. Cet article détaille ce cas clinique original, puis discute des démarches clinique et thérapeutique entreprises, tout en abordant les possibilités préventives de la myopathie d’origine nutritionnelle.

Summary

Nutritional myopathy and lymphoma in a 9-month-old Saler heifer

→ The condition was suspected in a 9-month-old Saler heifer with symptoms suggestive of nutritional myopathy (muscular weakness and dyspnoea) in a typical epidemiological context (recent weaning, grazing animals, selenium-poor soils). Juvenile lymphoma was also considered simultaneously, although there was no apparent associated link, after the incidental discovery of polyadenomegaly. The diagnoses of suspected myopathy and the hypothesis of juvenile lymphoma was confirmed after biochemical and haematological examinations during the lifetime of the animal and subsequent histopathological examinations. This original clinical case is detailed in the article. The clinical and therapeutic approaches undertaken are discussed, including possible preventive measures for myopathy of nutritional origin.

Key words

Nutritional myopathy, lymphoma, selenium, vitamin E.
La myopathie d’origine nutritionnelle peut apparaître chez les jeunes veaux au sevrage ou à la mise à l’herbe et doit être prise en compte dans les régions aux sols pauvres en sélénium (Massif central, notamment) et/ou lors de faible complémentation minérale et vitaminique des mères lors de la gestation.CAS CLINIQUE1. AnamnèseUne génisse de race salers de 9 mois a été examinée pour hyperthermie et essoufflement d’évolution aiguë. L’animal était dans un pâturage du Cantal depuis 3 mois, dans un lot ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"