Le point Vétérinaire n° 388 du 01/09/2018

NEUROLOGIE

Dossier

Mégane Richard*, Stefano Scotti**


*Clinique vétérinaire ÉVOLIA
43, avenue du Chemin-Vert
95290 L’Isle-Adam

Les atteintes compressives de la moelle épinière ont des causes multiples, comme un diverticule sous-arachnoïdien. Chez des races à risque avéré de hernie discale, il importe d’y penser aussi.

Résumé

→ Un bouledogue français atteint de troubles locomoteurs depuis 1 mois présente une lésion nerveuse du segment T3-L3 provenant d’un diverticule sousarachnoïdien. Son exérèse chirurgicale permet une amélioration notable des signes cliniques, satisfaisante pour une bonne qualité de vie de l’animal. Le diverticule sous-arachnoïdien est une accumulation du liquide céphalorachidien dans l’espace du même nom. Il se situe en région dorsale de la moelle épinière et sa localisation est plus fréquente entre les segments C1-C3 et T11-T13. Les diverticules cervicaux sont plutôt observés chez les jeunes chiens de grande taille, les thoraco-lombaires chez les petits chiens d’âge moyen. La pathogénie est mal connue et semblerait être liée à des microlésions lors d’instabilité vertébrale chronique. Les signes cliniques regroupent des troubles moteurs de type motoneurone central, de l’ataxie hypermétrique et une incontinence fécale ou urinaire. Le traitement de choix est chirurgical. L’évolution postchirurgicale est variable et la complication majeure est la récidive du diverticule sur l’ancien site chirurgical

Summary

Subarachnoid diverticulum in a French bulldog

→ A French bulldog with locomotor disorders for 1 month had nerve damage to the T3-L3 segment due to a subarachnoid diverticulum. Surgical excision allowed a significant improvement in clinical signs, which were satisfactory for the animal to have a good quality of life. A subarachnoid diverticulum is an accumulation of cerebrospinal fluid in the vertebral space of the same name. It is located in the dorsal region of the spinal cord and its location is more frequent between segments C1-C3 and T11-T13. Cervical diverticula are more commonly seen in young, larger dogs, and thoraco-lumbar diverticula in small middle-aged dogs. The pathogenesis is poorly understood and appears to be related to microlesions during chronic spinal instability. The clinical signs include central motor neuron disorders, hypermetric ataxia and faecal or urinary incontinence. The treatment of choice is surgical. The post-surgical evolution is variable and the major complication is recurrence of the diverticulum on the former surgical site.

Key words

Dog, ataxia, subarachnoid diverticulum, durectomy
Certaines races présentent des troubles nerveux dont les origines sont bien connues, comme la myélopathie dégénérative du berger allemand ou les hernies discales chez le teckel. Cette dernière affection atteint aussi le bouledogue. Mais, à signes cliniques nerveux identiques, causes multiples, parmi lesquelles il convient d’inclure le diverticule sous-arachnoïdien, qui entraîne lui aussi une compression chronique de la moelle. 1 Cas clinique Un chien femelle bouledogue français stérilisé de 10 ans est présenté pour des pertes d’équilibre et des troubles locomoteurs des ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"